Silhouette d'un couple de danseurs, 19 Ko

INVITATION TANGO

Le portail du Tango argentin en France

 
 
 
Chaussures d'un couple de danseur, 9 Ko
Glossaire
Accueil > Historique > Les grands noms du Tango


Les pionniers du Tango

Pascual Contursi (1888-1932)
Parolier. Né à Chivilcoy dans la Pampa argentine.
Il écrit des poèmes. Il sera le premier auteur de paroles de Tango avec des textes structurés et argumentés. Auteur du célèbre morceau "Mi noche triste" interprété par Carlos Gardel.
Carlos Gardel, Charles Romuald Gardès (1890-1935)
Chanteur ténor à la voix mythique. Toulousain arrivé à l’âge de 2 ans en Argentine.
Il a commencé à chanter dans les bars et les cafés à 18 ans. Après ses duos avec José Razzano, il est reconnu comme chanteur de Tango en 1917 : première interprétation de "Mi noche triste". Il rend le Tango célèbre sur la scène internationale dans les années 1920-1930. Il trouve la mort dans un accident d’avion au cours d’une tournée en Colombie.
Anibal Carmelo Troilo (1914-1975)
Bandonéoniste, compositeur, chef d’orchestre. Né dans le quartier d’Almagrio à Buenos Aires. Il commence à apprendre le bandonéon à 10 ans et entre à 16 ans dans le sextuor Vardaro-Pugliese. Il est considéré comme le plus grand bandonéoniste de tous les temps et le chef de file des années 1940.
Astor Piazzolla (1921-1992)
Bandonéoniste, pianiste, arrangeur et compositeur. Né à Mar del Plata en Argentine.
Il commence à jouer du bandonéon en 1929 et compose son premier Tango « La Catinga » en 1932. Il devient l’assistant et le traducteur de Carlos Gardel en 1937. Il entre alors dans l’orchestre d’Anibal Troilo comme bandonéoniste en 1939 et lance son premier orchestre en 1946.